Lorenzo, le Jean-Claude Duss de la moto

le
0
Lorenzo, le Jean-Claude Duss de la moto
Lorenzo, le Jean-Claude Duss de la moto

Les malheurs de Jorge Lorenzo continuent. Le pilote espagnol s'est blessé, jeudi dernier à Majorque, en célébrant son troisième titre de champion du monde avec ses supporters.

Jean-Claude Duss des Bronzés, vous connaissez ? Jorge Lorenzo est celui de la MotoGP. Le pilote espagnol, sacré champion du monde le week-end dernier, n’a pas de problèmes pour « conclure », lui. En revanche, dans le genre poissard, il se pose là. Le coéquipier de Valentino Rossi chez Yamaha a en effet réussi à se blesser en fêtant son titre. Plus exactement, à se brûler. Rentré sur son île de Majorque pour célébrer jeudi son nouveau titre de champion du monde (le troisième de sa carrière), Lorenzo n’a même pas participé à la parade qui devait se dérouler dans le centre-ville de Majorque.

La faute à un « burn » mal contrôlé au volant de sa Yamaha R1 au départ de ce qui se voulait être à l’origine des célébrations tout ce qu’il y a de plus banales devant ses supporters. Mais en mettant les gaz – une épaisse fumée s’est dégagée - le jeune Espagnol s’est brûlé à la jambe gauche et a été contraint de sauter de sa moto et de s’en éloigner. Pas de parade au guidon de sa bécane donc pour Jorge Lorenzo, mais un défilé à bord d’un van, avec un imposant bandage sur la jambe endolorie. En 2010, le malchanceux avait failli se noyer en se jetant dans un bassin avec sa combinaison. Pour sortir de l’eau, il avait dû se faire aider. Jean-Claude Duss, on vous dit.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant