Lorenza Guillou : "Les Verts avant tout"

le
0
Lorenza Guillou : "Les Verts avant tout"
Lorenza Guillou : "Les Verts avant tout"

Son père, Patrick Guillou, est adjoint de Willy Sagnol du côté de Bordeaux. Footballeur, il était du genre à tacler sans compter à Geoffroy-Guichard. Elle, Lorenza Guillou, est une adolescente de 16 ans, plutôt du genre à s'exprimer derrière un micro. Ce samedi soir, la starlette essayera de convaincre les coachs de The Voice, lors des auditions à l'aveugle.

C'était comment, les coulisses de l'émission ? J'ai été super bien accueillie, j'ai pu côtoyer les autres candidats, c'était géant. J'ai gardé beaucoup de contacts. Du haut de mes 16 ans, je me suis retrouvé aux côtés de gens qui ont des voix de fou. C'est super difficile de se dire que tu as ta place parmi eux.
Quand tu es montée sur scène, n'as-tu pas eu l'impression d'entrer sur la pelouse de Geoffroy-Guichard ? Je ne sais pas trop... Dans le Chaudron, j'ai toujours été spectatrice. Là, entrer sur scène et voir tous ces gens venus pour m'écouter chanter... C'est difficile de réaliser en fait. Je pense que ça doit être pareil quand on entre sur la pelouse du Chaudron, effectivement. Je n'ai jamais joué de match de coupe, mais ça peut être comparable : la pression, le cœur qui bat, l'adrénaline au moment de se produire.
Quelles sont tes astuces pour préparer un grand rendez-vous de ce genre ? Faut se mettre dans le match, sans trop réfléchir ! Tu as une chance, tu donnes tout en restant toi-même. Je n'ai pas eu besoin de changer de personnalité. J'ai fait mon taff et voilà, ça a plu.
Qui met le plus de temps à se préparer : Lorenza avant The Voice, ou Cristiano Ronaldo avant un match de Ligue des champions ? Ah bah moi, je n'ai pas eu à me faire des pics sur la tête ! J'ai juste eu besoin de me coiffer vite fait, de me maquiller un peu, mais rien de très long. Après, comme lui, je me suis bien échauffé. Mais moi, c'étaient les cordes vocales, pas des abdos !
Tu as choisi d'interpréter Aline, de Christophe, devant les coachs : pourquoi ce choix tactique old school ? J'ai voulu me démarquer des autres. Je pense qu'il n'y a pas beaucoup d'enfants de 16 ans à être inspirés par Aline. J'aime beaucoup cette chanson, je l'ai trouvée dans un répertoire cet été. C'est l'histoire d'un chagrin d'amour, de quelqu'un qui, à mon avis, s'est fait quitter et crie, crie de souffrance, de douleur. Et ça ne fait pas revenir la fille... Ce n'est pas mon histoire, mais j'essaye de me mettre à la place de Christophe.
Dans The Voice, n'as-tu pas eu l'impression d'être comme un jeune...





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant