Lorca : le séisme pourrait coûter des dizaines de millions d'euros

le
0
Le séisme qui a ébranlé la ville de Lorca, en Espagne, devait avoir un impact bien moindre que les catastrophes du Japon en mars ou de l'Aquila en 2009. Une usine du géant suisse du ciment, Holcim, est à l'arrêt.

Le séisme qui a secoué la petite ville espagnole de Lorca et tué 8 personnes, a touché une région très agricole et peu industrialisée. Un avantage lorsque vient le moment d'estimer la facture de la catastrophe. Les dommages assurés (hors infrastructures publiques) pourraient toutefois représenter «plusieurs dizaines de millions d'euros», estime Yorik Baunay, directeur d'Ubyrisk et spécialisé dans l'étude des risques naturels.

«Le séisme semble avoir provoqué plus de dégâts que l'information de sa seule magnitude, 5,1 sur l'échelle de Richter, pouvait le laisser penser», observe le consultant. «Cela s'explique par le fait que l'épicentre n'était qu'à 10 km de la surface.» Rien à voir cependant avec le séisme de 2009 qui avait détruit l'Aquila, en Italie : ce dernier avait tué 308 personnes et coûté près de 2,5 milliards de dollars. Rien à voir non plus avec le séisme, suivi d'un tsunami, qui a ébranlé le Japon en mars. Cette catastrophe coûtera 217 m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant