Lopez Harit, deux pépites à leur manière

le
0
Lopez Harit, deux pépites à leur manière
Lopez Harit, deux pépites à leur manière

A’ ans, Maxime Lopez et Amine Harit réalisent une saison remarquable. Et à chacun sa manière : le premier excelle à la distribution, le second brille par ses éliminations.

Ils sont les petits génies couvés par le FC Nantes et l’Olympique de Marseille. L’un, Maxime Lopez, sera encore scruté sur la pelouse de la Beaujoire, où les deux équipes s’affrontent ce dimanche (21h). L’autre, Amine Harit, devra assister à la rencontre depuis les tribunes, après avoir été sanctionné d’un match de suspension (plus un avec sursis) suite à son exclusion à Nancy. Et il manquera, forcément, à Sérgio Conceição au moment où le coach portugais composera son onze. Tout simplement parce qu’il s’affirme, journée après journée, comme l’un des meilleurs détonateurs du Championnat.

Lopez joyau à la passe, Harit merveille au duel

Maxime Lopez, lui, n’a pas vraiment de doute à avoir concernant sa présence dans le onze, tant il s’est rendu indispensable depuis l’arrivée de Rudi Garcia sur le banc marseillais. En novembre dernier, déjà, il avait tutoyé des standards jamais entrevus en cité phocéenne depuis la saison 2006/2007, en touchant 129 ballons face à Caen. Depuis, le minot ne cesse de prendre de l’ampleur dans la construction du jeu marseillais.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant