Lonmin veut lever 800 millions de dollars après le conflit de Marikana

le
0

La compagnie britannique Lonmin a annoncé le 30 octobre son intention d'effectuer une augmentation de capital d'environ 800 millions de dollars, à la suite du violent conflit qui s'était soldé au mois d'août par la mort de 40 de ses mineurs en Afrique du Sud. Cette levée de fonds, qui s'effectuera sous forme de droits préférentiels de souscription, est destinée à réduire le poids de la dette du groupe.

Lonmin estime à 110.000 onces de platine la perte de production liée à la grève de six semaines dans la mine de Marikana, qui concentre 96% de sa production de platine. Cette perte induit une chute de 46% de la production du groupe au quatrième trimestre de l'exercice fiscal 2012 par rapport à l'année dernière. Les mineurs ont commencé à reprendre le travail le 20 septembre, et l'extraction des premières onces de platine devait avoir lieu ce 31 octobre.

L'augmentation de capital doit permettre d'asseoir une base financière plus solide, les incidents ayant provoqué une augmentation des coûts opérationnels, et la dette du groupe devant augmenter de manière significative dans les prochains mois, le temps de relancer la production et de reconstituer les stocks.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant