Long Beach se dote à son tour d?un système de vélos en libre-service

le
0
Ce coin de paradis de la côte Ouest américaine a lui aussi fait le choix de l'éco-mobilité
Ce coin de paradis de la côte Ouest américaine a lui aussi fait le choix de l'éco-mobilité
Le paysage paradisiaque de cette ville de la côte Ouest des États-Unis sera désormais un peu moins pollué?



Ce sont pas moins de 2 500 vélos, répartis dans 250 kiosques, qui devraient être mis en circulation en février prochain dans la ville de Long Beach (Californie, États-Unis). Après avoir annoncé en 2010 son intention de faire de Long Beach la ville « bike-friendly » de référence du pays, la municipalité a dévoilé son programme de financement privé pour installer un système de location de vélos en libre-service. Celui-ci a été approuvé à l'unanimité par le conseil municipal.

L'installation se fera en partenariat avec Bike Nation, qui a déjà passé des accords cette année avec les municipalités californiennes de Los Angeles et Anaheim. L'entreprise n'est donc pas prête de mettre la pédale douce de sitôt.

L'éco-mobilité fait du bien à la planète

Prévus pour un maximum d'autonomie et un minimum d'entretien, les deux-roues sans chaîne seront par ailleurs équipés d'un GPS ainsi que de pneus sans air, ce qui réduira la nécessité d'un service d'entretien permanent. Mais Bike Nation ne se contente pas de concevoir des vélos pour réduire autant que possible la pollution puisque les différents kiosques, entièrement modulaires, portables et sans fil, s'auto-alimenteront grâce à un panneau solaire intégré.

Les tarifs, eux, sont particulièrement avantageux puisque l'usager ne devra débourser que 6 dollars (5 euros) pour pouvoir circuler une journée. L'abonnement au mois, lui, coûtera 35 dollars (28 euros), le prix de l'abonnement à l'année ayant été fixé 75 dollars (60 euros), avec une réduction pour les seniors et les étudiants. Une nouvelle réjouissante dans le cadre de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et un exemple à suivre outre-Atlantique, où l'éco-mobilité peine à se frayer un chemin.
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant