Lonely Planet taille dans ses effectifs

le
0
Le célèbre guide touristique australien, racheté en mars dernier par une entreprise américaine, devrait perdre autour de 80 postes. Le nouveau propriétaire mise sur le numérique.

Le nouveau propriétaire du Lonely Planet n'aura pas attendu six mois avant de lui imposer une sévère cure d'austérité. Le groupe américain NC2 Media, qui a racheté le célèbre guide touristique à la BBC en mars dernier, a annoncé la semaine dernière à ses salariés une vaste réorganisation qui devrait se traduire par le licenciement d'environ 80 personnes sur 400, essentiellement à Melbourne, Londres et Oakland. «Le nombre exact de licenciements dépendra du nombre de salariés qui accepteront d'être redéployés», explique-t-on chez Lonely Planet.

Selon la presse locale, un tiers de l'équipe australienne serait touchée. Le groupe précise que toutes les fonctions sont concernées, y compris celles de rédacteur-en-chef, de rédacteur ou de cartographe. «NC2 nous a fait clairement...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant