Londres veut vendre sa participation dans Eurostar

le
0
La SNCF, qui détient déjà 55% d'Eurostar, ne veut pas commenter cette décision de l'État britannique. À terme toutefois, la question sera posée pour le groupe d'augmenter ou non sa participation et de bénéficier des bons résultats de sa filiale.

À la recherche de capitaux pour investir dans les infrastructures, Londres a annoncé mercredi matin sa volonté de céder sa part de 40% dans Eurostar. Cette participation dans la compagnie ferroviaire transmanche fait partie de celles qui, pour le gouvernement britannique, pourraient permettre de dégager de quoi financer des projets qui figurent dans le nouveau plan national d'infrastructures dévoilé ce mercredi. Le montant de ce plan atteint 20 milliards de livres d'ici 2020. «C'est l'un des actifs qui, selon nous, pourrait être vendu d'ici 2020», a indiqué sur la chaîne Sky News le vice-ministre britannique du Trésor, Danny Alexander.

Cette décision va -t-elle changer quelque chose dans la gestion de l'entrepris...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant