Londres veut taxer les "profits détournés" des multinationales

le
1

LONDRES, 3 décembre (Reuters) - Le Royaume-Uni va introduire une taxe de 25% sur les profits générés par les multinationales qui recourent à des mécanismes complexes pour transférer leurs bénéfices hors du pays et échapper ainsi à l'impôt, a annoncé mercredi le ministre des Finances, George Osborne. "Nous allons faire en sorte que les grandes multinationales paient leur part", a-t-il dit au Parlement lors de son discours d'automne sur la situation économique et budgétaire. "Aujourd'hui j'institue une taxe de 25% sur les profits que les multinationales réalisent ici au Royaume-Uni et qu'elles transfèrent ensuite artificiellement hors du pays." Cette "taxe sur les bénéfices détournés" (Diverted Profits Tax) est une première mondiale et devrait rapporter plus d'un milliard de livres (1,3 milliard d'euros) sur les cinq prochaines années, a-t-il ajouté. (Paul Sandle, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le mercredi 3 déc 2014 à 16:09

    Il est temps que quelqu'un s'y mette avant que des réactions populaires violentes ne remplacent les discussions . Le comble c'est que ce n'est pas un gouvernement dit de gauche qui se lance en premier .