Londres veut renforcer ses relations avec Varsovie avant le Brexit

le
0
    LONDRES, 28 novembre (Reuters) - La Première ministre 
britannique Theresa May discutera lundi avec son homologue 
polonaise d'une coopération accrue en matière de défense, de 
sécurité et de commerce, cherchant à trouver un terrain 
d'entente après la décision des Britanniques de sortir de 
l'Union européenne. 
    Theresa May et Beata Szydlo se concentreront sur les 
conséquences du vote du 23 juin et sur les questions de défense, 
a annoncé Downing Street. 
    "Je suis déterminée à ce que le Brexit n'affaiblisse pas 
notre relation avec la Pologne, il servira plutôt de catalyseur 
pour la renforcer", a déclaré Theresa May dans un communiqué 
préparé à l'approche de la réunion à Downing Street. 
    Le sommet "marque le début d'un nouveau chapitre dans nos 
relations et nous allons travailler ensemble encore plus 
étroitement pour nous assurer de la sécurité et de la prospérité 
de nos nations dans les années à venir." 
    Depuis l'accession de la Pologne à l'Union européenne en 
2004, les deux pays ont développé des liens renforcés. 
    Environ 831.000 Polonais vivaient en Grande-Bretagne en 
2015, un décompte qui s'est étoffé de 750.000 personnes depuis 
2004, selon le Bureau national des statistiques. 
    Détrônant l'Inde, la Pologne était l'année dernière la 
première terre natale étrangère des résidents du Royaume-Uni, et 
en tant que tels les Polonais ont été au centre du débat 
référendaire sur la liberté de mouvement accordée dans l'UE et 
les niveaux de l'immigration à destination du royaume. 
    Après le vote, l'ambassade polonaise à Londres s'est dite 
inquiète des incidents xénophobes dirigés contre la communauté 
polonaise signalés dans le sillage du scrutin. 
    Lundi, May devrait répéter sa condamnation de ces attaques, 
et souligner le rôle positif joué par la communauté polonaise 
dans le commerce, mais aussi la médecine, le milieu 
universitaire ou les arts. 
    Les deux dirigeantes devraient également fournir des 
précisions sur le déploiement d'une compagnie d'infanterie 
britannique en Pologne, dans le cadre du projet de l'Otan de 
renforcement du flanc est de l'alliance. 
 
 (Paul Sandle; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant