Londres veut le maintien des accords du Touquet

le
1
    LONDRES, 30 août (Reuters) - La ministre britannique de 
l'Intérieur, Amber Rudd, va rencontrer mardi à Paris son 
homologue français Bernard Cazeneuve pour s'assurer du maintien 
des accords du Touquet, qui permettent à la Grande-Bretagne 
d'effectuer des contrôles frontaliers à Calais et de mieux 
maîtriser l'arrivée des migrants sur son territoire. 
    "Nous restons déterminés à travailler ensemble pour protéger 
notre frontière commune à Calais", a déclaré le porte-parole 
d'Amber Rudd, précisant que la rencontre porterait 
principalement sur la sécurité. 
    "Nous croyons fermement au principe (...) selon lequel ceux 
qui ont besoin de protection devraient demander asile dans le 
premier pays sûr où ils arrivent", a-t-il ajouté. 
    La réunion entre les deux ministres intervient quatre jours 
après que Nicolas Sarkozy, candidat à la primaire de droite pour 
l'élection présidentielle, a demandé l'ouverture d'un centre de 
traitement des demandes d'asile.   
    Avant Nicolas Sarkozy, plusieurs personnalités de droite ont 
plaidé pour une dénonciation des accords du Touquet. Début 
juillet, Alain Juppé a ainsi estimé que "la logique exige(ait) 
que les contrôles à la frontières se fassent sur le sol 
britannique". 
    Xavier Bertrand, président de la région, a également proposé 
de renoncer aux accords du Touquet si la Première ministre 
Theresa May ne voulait pas les renégocier. 
    Des responsables français et britanniques, dont le Premier 
ministre David Cameron, avaient souligné qu'une sortie du 
Royaume-Uni de l'Union européenne après le référendum du 23 juin 
pouvait remettre en cause ces accords. 
    Selon le dernier décompte de la préfecture, quelque 6.900 
migrants qui cherchent à rejoindre l'Angleterre seraient 
regroupés au nord de la ville de Calais dans la "jungle" dont la 
zone sud a été évacuée en février et mars. Les associations 
humanitaires évoquent, elles, le chiffre de 9.100 personnes. 
 
 (Elizabeth Piper, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4709037 il y a 3 mois

    premier pays où ils arrivent ? ce n'est pas la France. Que fait la France pour respecter les accords de Dublin ?