Londres verse à la reine un loyer en clous et fers à cheval

le
1

Depuis le début du XIIIe siècle, la Ville verse chaque automne à sa reine un loyer sous forme d’une serpe, une hache, des fers à cheval et des clous. La location correspond à des terrains que personne ne sait plus situer.

C’est une drôle de tradition vieille d’un peu plus de huit siècles que l’Angleterre vient de perpétuer. Comme chaque année depuis 1211, la Ville a payé à la Reine son loyer annuel, raconte un blog britannique, Atlas Obscura, repris par Slate. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est plutôt original: plutôt que des espèces sonnantes et trébuchantes, Barbara Janet Fontaine, la «Queen’s Remembrancer» (celle qui est chargée de collecter tout ce qui est dû à la Couronne d’Angleterre), s’est vu remettre, au début du mois d’octobre, lors d’une cérémonie à la Cour de Justice, une serpe, une hache, six fers à cheval et 61 clous. N’essayez pas de savoir pourquoi, on vous répondra qu’il n’y a pas de raison particulière autre que “c’est la tradition” et que les deux parties ont toujours agi de la sorte.

Le premier loyer composé de la serpe et de la hache sert à payer «Les Moors», «des terrains dont la localisation exacte a été perdue il y a longtemps déjà», précise le blog. Le deuxième, composé des six fers à cheval et des 61 clous finance un terrain proche de la Cour royale de justice où «le roi organisait un tournoi au cours duquel les chevaliers avaient besoin d’aide pour réparer leur armure. L’homme qui devait faire ce travail recevait ensuite un bail pour la terre où il devait fabriquer une forge».

D’autres loyers sous forme de seau de neige ou de lance à saumons

Mais, selon Atlas Obscura, ces deux loyers ne seraient pas les seuls dus à la Couronne. «En dehors de Londres, les propriétaires terriens doivent payer une variété de loyers pour être quitte: un seau de neige à sa demande, trois roses rouges, un petit drapeau français, une lance pour saumons. Certains loyers ne sont dus que si la reine ou le roi vient leur rendre visite: il faut alors fournir à la Couronne un lit de paille, selon un accord, et dans l’autre sens, le locataire doit offrir une rose blanche.»

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 10 mois

    Paris verse à sa reine Hidalgo son tribut en bouchons.