Londres va protester contre l'Equateur dans le dossier Assange

le
0

LONDRES, 13 août (Reuters) - Le gouvernement britannique a annoncé jeudi son intention de transmettre une protestation formelle aux autorités équatoriennes à propos de leur décision d'accorder l'asile à Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, dans l'ambassade d'Equateur à Londres, ce qui empêche son extradition vers la Suède où il est soupçonné de viol. "L'Equateur doit reconnaître que sa décision d'abriter M. Assange il y a plus de trois ans a empêché la justice de suivre son cours", a déclaré Hugo Swire, ministre d'Etat pour les Affaires étrangères, dans un communiqué. Cette déclaration intervient quelques heures seulement après la décision de la justice suédoise de clore trois dossiers ouverts à l'encontre de Julian Assange, les faits concernés étant prescrits. Une enquête sur des accusations de viol en 2010 reste toutefois ouverte. ID:nL5N10O2TS (Michael Holden, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant