Londres va livrer des mitrailleuses lourdes à Bagdad

le
0

LONDRES, 9 septembre (Reuters) - La Grande-Bretagne a annoncé mardi qu'elle enverrait des mitrailleuses lourdes et des munitions à la demande du gouvernement irakien afin de soutenir le combat des forces kurdes contre l'Etat islamique. C'est la première fois depuis juin, début de l'offensive des djihadistes en Irak, que Londres y envoie des armes. Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré qu'aucune mesure ne serait écartée pour "écraser" les combattants de l'EI. La Grande-Bretagne a dit en revanche qu'elle ne participerait pas aux frappes aériennes américaines tant que le nouveau gouvernement irakien n'aura pas été formé. Le ministère britannique de la Défense a précisé que les armes, d'une valeur d'environ 1,6 million de livres (deux millions d'euros), équiperaient les forces kurdes pour répondre à une demande exprimée par l'Irak. "Les forces kurdes sont nettement moins bien équipées (que l'Etat islamique) et nous répondons (à la demande) pour les aider à se défendre, à protéger les citoyens et repousser l'offensive (de l'Etat islamique)", indique-t-il dans un communiqué. Le Parlement irakien a donné lundi son approbation au gouvernement dirigé par le nouveau Premier ministre chiite Haïdar al Abadi afin de trouver une issue à la crise politique et pour apaiser les tensions communautaires en Irak. ID:nL5N0R94Y5 Avant la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la France et l'Italie ont déjà accepté d'envoyer des armes en Irak. (Sarah Young, Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant