Londres : une «villa iceberg» s'effondre pendant des travaux au sous-sol

le
1

Cette prestigieuse demeure londonienne vient de s’écrouler sans faire de victimes. Ses nouveaux propriétaires avaient lancé une série de travaux d’extension souterrains, une pratique très répandue dans la capitale anglaise.

Cette fois-ci, la vogue londonienne des «maisons-icebergs» aurait bien pu faire des victimes. Ces chantiers se multiplient dans la capitale britannique où la folie des prix de l’immobilier pousse les propriétaires à tenter de gagner toujours plus de mètres carrés dans les sous-sols. Une habitude fort peu appréciée des voisins qui craignent autant pour les nuisances du chantier que pour la stabilité des constructions des alentours.

Mais là, à trop vouloir gagner de surface supplémentaire, le commanditaire des travaux a tout perdu. Cette villa de Barnes dans la banlieue sud-ouest de Londres, ancienne demeure de la chanteuse Duffy estimée à 5,4 millions d’euros s’est écroulée comme un château de cartes. Au vu de l’ampleur des dégâts, il est assez miraculeux que l’accident survenu en fin de semaine dernière n’ait causé aucune victime.

Pas de lien avec les travaux selon le propriétaire

Cette adresse historique des bords de la Tamise aurait été le lieu où les règles du football ont été rédigées pour la première fois en 1863 rapporte le Daily Mirror avant de devenir la propriété de la chanteuse Duffy qui elle-même l’a cédée au PDG de la société Phones4U, David Kassler. Au moment de l’accident, la villa était en pleins travaux d’installation d’une salle de home cinema à la cave. Par ailleurs des plans avaient été déposés pour installer également une salle de sport et une cave à vin dans les sous-sols. A en croire les nouveaux propriétaires, l’effondrement n’aurait pas de lien avec le chantier en cours. «C’est un juste un vieux bâtiment. Cela n’a rien à voir avec les travaux», aurait expliqué David Kassler selon le Mirror.

Après l’intervention des pompiers, seuls trois voisins ont été évacués pour des contrôles. Heureusement personne ne se trouvait dans la maison au moment de son effondrement.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M140210 le mercredi 2 déc 2015 à 09:52

    La glace fond à cause du réchauffement climatique.