Londres : une clinique révèle l'identité de patients séropositifs

le
0
Un test de dépistage rapide du sida. Photo d'illustration.
Un test de dépistage rapide du sida. Photo d'illustration.

Une clinique londonienne divulgue par erreur l'identité de patients séropositifs. Comme le révèle The Guardian ce mardi, le 56 Dean Street, qui assure être l'une des cliniques spécialisées dans le dépistage et le traitement du VIH les plus importantes d'Europe, a dû présenter ses excuses après avoir révélé par accident l'identité de près de 800 de ses patients atteints du virus de l'immunodéficience humaine (VIH). L'erreur s'est produite au moment de l'envoi d'une newsletter adressée aux 780 personnes ayant souscrit au service Option E de la clinique, qui permet notamment de prendre rendez-vous et de recevoir ses résultats de test par courriel. Mais au lieu de cacher les destinataires du message, comme c'est le cas habituellement, la newsletter contenait leurs noms et prénoms ainsi que leurs adresses e-mail.

Quelques heures après la fuite, la clinique a mis en place une assistance téléphonique et a envoyé un courriel d'excuse aux patients signé par le docteur Alan McOwan, le directeur du Chelsea and Westminster NHS Trust, hôpital duquel dépend la clinique en tort. Dans l'e-mail, Alan McOwan assure notamment que la clinique "a effacé le courriel dès qu'elle s'est aperçue de ce qu'il s'était passé", demandant aux récipiendaires de la newsletter de l'"effacer immédiatement" si elle se trouve encore dans leur boîte de réception. "C'est bien évidemment inacceptable. Nous menons une enquête pour savoir comment cela a pu arriver et je...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant