Londres tente de précipiter la chute du régime libyen

le
0
Le Foreign Office veut pousser les proches de Kadhafi à faire défection.

Après la défection à Londres de Moussa Koussa, la diplomatie britannique poursuit ses efforts pour provoquer d'autres départs et tente de faire tomber le régime Kadhafi de l'intérieur. «Kadhafi doit se demander qui sera le prochain à l'abandonner», a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague. D'après The Independent, le gouvernement de David Cameron serait déjà en contact avec une dizaine d'autres hauts responsables libyens qui envisageraient sérieusement de suivre l'exemple de Moussa Koussa.

L'audition du ministre libyen des Affaires étrangères par des responsables britanniques, parmi lesquels un ancien ambassadeur à Tripoli et des membres des services de renseignements du MI6, s'est poursuivie vendredi dans un lieu tenu secret. Parallèlement, le Foreign Office a commencé à plancher sur la possible défection du numéro 2 de l'ambassade de Libye à Londres.

De nombreuses rumeurs courraient vendredi sur les noms d'autres dignitaires lib

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant