Londres suspendra des livraisons d'armes à Israël si la trêve échoue

le
2

LONDRES, 12 août (Reuters) - La Grande-Bretagne suspendra 12 contrats d'armement avec Israël si les hostilités avec le Hamas reprennent dans la bande de Gaza, a annoncé mardi le gouvernement britannique. Londres a entrepris début août un réexamen de toutes les licences d'exportation d'armes à destination d'Israël en raison du conflit entre l'Etat hébreu et le Hamas dans la bande de Gaza. A la suite de cet examen, le gouvernement est parvenu à la conclusion que 12 autorisations portent sur des équipements susceptibles d'être utilisés de manière contraire au droit international. Il s'agit notamment de chars, d'aéronefs et d'éléments de radar. "A la lumière de cette incertitude, nous avons pris la décision de suspendre ces licences d'exportation en cas de reprise significative des hostilités", déclare le ministre du Commerce, Vince Cable, dans un communiqué. Israël et les Palestiniens observent depuis dimanche soir une trêve de trois jours. Selon les estimations contenues dans un rapport d'une commission parlementaire britannique rendu public en juillet, la valeur globale des contrats d'exportation de biens à usage militaire ou double à destination d'Israël bénéficiant déjà d'un feu vert gouvernemental dépasse les 7,8 milliards de livres sterling (9,8 milliards d'euros). (William James; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le mercredi 13 aout 2014 à 05:00

    Le Hamas a violé les 7 cessez le feu précédents. Israël aucun.

  • LeRaleur le mardi 12 aout 2014 à 20:39

    Pas de problèmes, sera remplacé par la Russie, entre autres.