Londres se félicite du départ annoncé d'Hamid Karzaï

le
0
Le futur retrait du président afghan «améliore très sensiblement les perspectives», estime une note confidentielle.

De notre correspondant à Londres

La gaffe fait jubiler toute la presse anglaise. En sortant du 10 Downing Street, mardi, Andrew Mitchell, le ministre du Développement international, tient négligemment à la main une note dactylographiée, annotée d'une écriture manuscrite. Immortalisé par les photographes stationnés devant la résidence du premier ministre, ce document classé «protégé» et consacré à l'Afghanistan se retrouvait en pleine page des journaux mercredi matin. «Notez que Karzaï a publiquement fait part de son intention de se retirer à la fin de son second mandat, conformément à la Constitution. C'est très important. Cela améliore très sensiblement les perspectives politiques pour l'Afghanistan. Nous devrions saluer en privé et en public l'annonce de M. Karzaï», peut-on y lire très clairement.

Si les relations entre le président afghan et les Occidentaux sont depuis longtemps pour le moins compliquées, c'est la première fois que Londres fait ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant