Londres refuse l'offre de l'Italie de soigner un bébé gravement malade

le , mis à jour le
0

Il a 10 mois et est atteint d'une maladie génétique rare, une pathologie mitochondriale. Charlie Gard se trouve actuellement entre la vie et la mort à l'hôpital pour enfants londonien, Great Ormond Street.

Les médecins et la justice britannique demandent la fin du maintien en vie du bébé. Face à ces décisions, les parents, Connie Yates et Chris Gard, se battent. Ils souhaitent l'emmener aux Etats-Unis pour le faire soigner. Donald Trump a également proposé son aide lundi.

 

10 month old #CharlieGard and his family should apply for refugee status in the US before the EU government carries out his death sentence pic.twitter.com/sxfEtZJUxI

-- Jack Posobiec nullnull (@JackPosobiec) July 3, 2017

 

La proposition italienne refusée, pour les «intérêts de Charlie»

 

L'hôpital romain Bambino Gesu, un établissement pour enfants géré par le Vatican, avait aussi proposé de soigner Charlie Gard. L'annonce du pape François dimanche a encouragé cette décision. Ce dernier déclarait que les parents du petit Charlie devaient être autorisés à «s'occuper de leur enfant jusqu'à la fin». Mais Boris Johnson a fait valoir à Angelino Alfano, son homologue italien, que «c'était bien que les décisions continuent d'être guidées par un avis d'expert médical, soutenu par les tribunaux, conformément aux intérêts de Charlie».

Maintenir en vie le bébé sous assistance respiratoire ne ferait que prolonger ses souffrances, c'est ce qu'a estimé la justice britannique. Il n'y aurait aucun espoir de guérison de cette maladie qui cause une faiblesse musculaire progressive, y compris d'organes vitaux comme le coeur. L'hôpital pour enfants londonien Great Ormond Street a indiqué vendredi organiser les soins «avec les parents de Charlie» et faire en sorte de «leur donner davantage de temps en famille».

 

Charlie Gard, une vie entre les mains de la justice et des médecins

 

Le 11 avril 2017, la justice ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant