Londres plus tenté que jamais par une sortie de l'UE

le
0
Le premier ministre britannique David Cameron s'apprête à batailler durement cette semaine sur le budget de l'Union européenne.

David Cameron se prépare à partir au combat, jeudi 22 et vendredi 23 novembre, à Bruxelles, pour un sommet de tous les dangers sur le budget européen. Le premier ministre britannique risque de troubler les discussions avec ses exigences de gel des dépenses sur la période 2014-2020. Une position sur laquelle il est déjà en porte-à-faux avec sa base eurosceptique, qui réclame, elle, une réduction - position soutenue par la majorité des Britanniques. David Cameron a tenté ces derniers jours de jeter des ponts avec les autres capitales européennes, sans grand succès.

Le problème insoluble du gouvernement britannique est de trouver des terrains d'entente avec les Vingt-Sept tout en maîtrisant une opinion intérieure de plus en plus fougueuse sur l'­Europe. La crise donne du grain à moudre aux eurosceptiques qui voient avec plaisir s'a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant