Londres part en guerre contre la bureaucratie dans l'UE

le
0
    BRUXELLES, 27 novembre (Reuters) - La Grande-Bretagne, 
soutenue par dix-huit autres Etats membres de l'Union 
européenne, a pris vendredi la tête d'une campagne contre les 
lourdeurs bureaucratiques au sein de l'UE. 
    Dans une lettre adressée au vice-président de la Commission 
européenne, Frans Timmermans, signée notamment par l'Allemagne 
et la France, Londres demande à l'UE de se fixer des objectifs 
clairs pour réduire le fardeau de ses textes législatifs et de 
ses règlements "sans remettre en cause ses buts politiques". 
    "Il nous faut maintenant établir des objectifs en vue de 
réduire le fardeau des règlements dans des secteurs où ce 
fardeau est particulièrement lourd", souligne le gouvernement 
britannique qui propose que cette question soit abordée lundi à 
Bruxelles lors d'une réunion ministérielle consacrée à la 
compétitivité économique. 
    Une porte-parole de la Commission a noté que certains pays 
avaient déjà pris des mesures en ce sens au niveau national, 
"avec des résultats mitigés".  
    Le Premier ministre britannique David Cameron, qui entend 
renégocier les relations entre son pays et l'UE, demande que 
cette notion de compétitivité soit inscrite "dans l'ADN" de 
l'Union. 
 
 (Gabriela Baczynska avec Francesco Guarascio, Guy Kerivel pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux