Londres ne bloquera pas la politique de défense commune de l'UE

le
1
LONDRES NE BLOQUERA PAS LA POLITIQUE DE DÉFENSE DE L'UE
LONDRES NE BLOQUERA PAS LA POLITIQUE DE DÉFENSE DE L'UE

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni n'empêchera pas l'Union européenne de mettre sur pied une politique de défense commune dans ses négociations sur sa sortie de l'UE, a déclaré vendredi le secrétaire au Foreign office Boris Johnson.

Le ministre de la Défense Michael Fallon avait déclaré début octobre qu'il empêcherait la création d'une armée européenne tant que le Royaume-Uni resterait dans l'UE parce que cette nouvelle force affaiblirait l'Otan.

"Une discussion est en cours sur le souhait de l'UE de construire une politique commune de sécurité et de défense, une nouvelle architecture pour cela", a déclaré Boris Johnson lors d'un événement public.

"Si elle veut le faire bien (...); nous ne somme pas là pour bloquer ou empêcher la progression vers l'interrogation européenne si c'est ce qu'elle désire ce faisant", a ajouté le ministre britannique des Affaires étrangères.

(Kylie MacLellan; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • laurus il y a 9 mois

    40 ans passés à bloquer la construction d'une Europe qui aurait dû être plus qu'un marché où s'exacerbe la concurrence entre les peuples. Voilà l’œuvre de l'Angleterre. Pas étonnant, c'est leur tradition politique depuis 5 siècles : empêcher l’émergence d'une puissance rivale en attisant les oppositions entre les uns et les autres. L'Espagne, les Pays-Bas, la France, puis l'Allemagne en ont fait les frais l'une après l'autre. L'UE n'était donc que la 5ème cible de cette politique.