Londres: les loyers "Payez ce que vous pouvez"

le
2

Alors que les loyers de la capitale britannique sont connus pour être particulièrement élevés, un propriétaire de l'est de Londres a décidé de louer deux de ses chambres sous la formule 'Payez ce que vous pouvez'. Rupert Hunt, le fondateur du site de colocation SpareRoom.com, a reçu plus de 7.000 candidatures en deux semaines, un résultat révélateur de la crise immobilière à Londres. IMAGES ET SONORES

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual il y a 11 mois

    Quand on met plus de 50% du salaire dans son loyer il est évident que les autres aspects de l économie trinquent défavorablement. ...

  • s.thual il y a 11 mois

    Une personne pleine de lucidité si elle trouve des locataires corrects et stables.selon moi le mal de cette décennie vient en partie de une soif de hausses des propriétaires qui ont vu des prix monter de 100%,mais ne se en sortent pas mieux côté rentabilité risque et tranquillité. ....