Londres : l'attaque au couteau de Russell Square ravive les pires souvenirs

le , mis à jour le
0
Des policiers armés à Russell Square où un déséquilibré armé d'un couteau a tué une femme mercredi soir. 
Des policiers armés à Russell Square où un déséquilibré armé d'un couteau a tué une femme mercredi soir. 

Si la police évoque la piste d'un déséquilibré et non plus d'un attentat à propos de l'attaque au couteau qui a eu lieu à Londres, mercredi soir, la capitale britannique a peur. Et pour cause, Russell Square, où une Américaine a été tuée et cinq personnes blessées par un jeune homme de 19 ans, est synonyme de tragédie. En effet, cette place construite en 1800 nichée au c?ur du quartier de Bloomsbury, en plein centre de Londres, a été le théâtre de deux des quatre attentats du 7 juillet 2005 perpétrés à l'heure de pointe dans les transports londoniens par des kamikazes. Ce drame avait fait 56 morts et plus de 700 blessés. La troisième bombe avait explosé dans une rame à l'arrêt dans la station de métro éponyme. Le quatrième auteur s'était fait exploser à l'étage d'un autobus à Tavistock Square, à une centaine de mètres de là.

Ce quartier bohème à l'origine fréquenté par les artistes et les écrivains, et niché à quelques encablures du British Museum, abrite aujourd'hui les locaux de l'université de Londres, des cabinets d'avocats et plusieurs hôpitaux. L'édifice le plus emblématique de Russell Square est le vieil hôtel Russell bâti par la firme qui avait construit ? autre symbole tragique ? le Titanic.

L'auteur de l'attaque, commise peu avant 22 h 30, est un ressortissant norvégien d'origine somalienne interpellé à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant