Londres, hallali en sous-sol

le
0
Le pont de Westminster à Londres.
Le pont de Westminster à Londres.

L'allée des milliardaires, Kensington Palace Gardens, est une oasis londonienne de verdure et de calme située en plein centre-ville, encastrée entre deux arrondissements cossus de la capitale, Notting Hill et Kensington. Achetée en 1951, la résidence de l'ambassadeur de France est nichée à mi-chemin de la large avenue, légèrement inclinée, bordée d'arbres. Jon Hunt, fondateur de Foxtons, la plus grosse agence immobilière d'Angleterre, possède la demeure voisine dans cette enclave de super milliardaires et d'ambassades.

Exposition automobile

Or voilà qu'une dispute homérique oppose le plénipotentiaire de la République à Jon Hunt, qui entend construire un énorme sous-sol sur plusieurs étages afin d'entreposer sa collection de vieilles voitures. Le 26 novembre dernier, un juge londonien a débouté l'État français en autorisant le promoteur immobilier à mener à bien ses travaux pharaoniques. Si la procédure devait être entérinée en appel, la résidence tricolore, devenue invivable, devra sans doute être vendue.

L'affaire a fait grand bruit. Pourtant peu réputé pour sa francophilie, le Times a pris fait et cause pour la France : « Il y a un grave problème dans notre société, bruyant, antisocial, cupide, gaspilleur et insouciant qui viole notre histoire nationale, son patrimoine et ses traditions ainsi que la tranquillité et la sécurité des autres. » Évoquant « ce projet obscène et extravagant des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant