Londres durcit sa politique contre les clandestins

le
0
Après les camionnettes placardées d'affiches « Go Home », l'été dernier, à Londres, à l'intention des immigrés illégaux, le gouvernement britannique a envoyé un texto à près de 40.000 personnes soupçonnées d'être en situation irrégulière, leur demandant de contacter un numéro surtaxé.

Correspondant à Londres

«Go Home !» L'été dernier, des camionnettes publicitaires du ministère de l'Intérieur au message sans équivoque sillonnaient Londres. Illustrées d'une paire de menottes, leurs affiches interpellaient: «Au Royaume-Uni illégalement? Rentrez chez vous ou vous risquez de vous faire arrêter.» Admettant que «ça n'avait pas été une bonne idée», la ministre de l'Intérieur, Theresa May, a annoncé cette semaine l'abandon d'une campagne «trop brutale». Son ministère aux méthodes décidément innovantes a aussi envoyé 40.000 textos vers des portables soupçonnés d'appartenir à des immigrés illégaux, leur demandant de contacter un numéro surtaxé.

Ces...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant