Londres durcit la législation contre les étrangers clandestins

le
0

LONDRES, 25 août (Reuters) - Les autorités britanniques vont durcir la législation sur le travail des étrangers en situation irrégulière, qui s'exposeront désormais à des peines de prison et une saisie sur leur salaire, a annoncé mardi le gouvernement. "Ceux qui pensent qu'ils seront bien traités au Royaume-Uni ne devraient se faire aucune illusion: si vous êtes en situation irrégulière, nous prendrons des mesures pour vous empêcher de travailler, de louer un appartement, d'ouvrir un compte en banque ou de conduire une voiture", a prévenu le ministre de l'Immigration, James Brokenshire. "Nous continuerons de réprimer les abus et nous construirons un système d'immigration qui fonctionne dans le meilleur intérêt de la population britannique et de ceux qui respectent les règles", a-t-il ajouté. Face à l'arrivée de migrants venus de Syrie, d'Irak ou d'Afghanistan et qui tentent de rejoindre la Grande-Bretagne via le tunnel sous la Manche, le gouvernement de David Cameron avait déjà durci le ton. La réforme législative, qui sera soumise au Parlement à la session de rentrée, le mois prochain, concrétise ce discours de fermeté. Elle prévoit de créer un nouveau délit sanctionnant le travail clandestin d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à six mois et d'une amende non plafonnée. Les salaires gagnés par des étrangers en situation irrégulière pourront également faire l'objet de saisie. Les peines seront également alourdies pour les employeurs faisant travailler sciemment des étrangers sans papiers. Ils seront désormais passibles de cinq ans de prison, contre deux dans la législation actuelle. (Kylie MacLellan; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant