Londres doit agir au plus vite pour quitter l'Union-Oettinger (UE)

le
0
    BERLIN, 27 juin (Reuters) - Londres doit agir au plus vite 
pour sortir de l'Union européenne et réduire l'incertitude qui 
plane sur les marchés, a déclaré lundi le commissaire européen à 
l'Economie numérique, Günther Oettinger. 
    Les dispositions de l'article 50 du Traité de Lisbonne 
prévoient que seul le pays candidat à une sortie de l'Union 
puisse solliciter sa mise en application. Or, le Premier 
ministre britannique David Cameron a prévenu qu'il laisserait 
son successeur s'en charger. 
    "L'incertitude dissuade les investisseurs d'investir en 
Grande-Bretagne mais également sur les autres marchés 
européens", a déclaré Günther Oettinger à la radio 
Deutschlandfunk. "Cameron et son parti vont faire des dégâts 
s'ils attendent jusqu'à octobre". 
    Près de 2.000 milliards de dollars de valorisation sont 
partis en fumée vendredi au lendemain du référendum tandis que 
la livre touchait un plus bas de 31 ans. 
    Lundi également, le chef de file de la CDU, le parti de la 
chancelière Angela Merkel dont Günther Oettinger est également 
issu, a déclaré que la Grande-Bretagne ne devrait faire l'objet 
d'aucun traitement de faveur dans les négociations portant sur 
sa sortie de l'Union européenne. 
    "Il n'y aura aucun traitement de faveur, aucun cadeau ne 
sera fait", a prévenu Volker Kauder sur la chaîne de télévision 
publique ARD. 
 
 (Andrea Shalal,; Nicolas Delame pour le service français, édité 
par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant