Londres détrônée par New York et Hong Kong (au palmarès des villes les plus chères au monde)

le
0

Le nouveau classement des villes les plus chères du monde révèle de nombreuses surprises. New York et Hong Kong raflent les deux premières places, au détriment de Londres. Explications.

New York, Hong Kong et Londres dans le trio de tête

Chaque année, le réseau international d'agences immobilières Savills publie son classement des villes les plus chères du monde. Les deux derniers palmarès avaient vu Londres prendre la tête, mais cette année, le classement change. La capitale britannique redescend à la 3e marche du podium. À Londres, le coût de la vie a baissé de 11% - à 100 141 dollars annuels – l'année dernière. Selon les experts de Savills, la peur du Brexit a impacté le classement, en affaiblissant la livre sterling et en mettant un coup d'arrêt aux projets de développement immobilier londoniens.
Grande gagnante du classement 2016, New York arrive désormais en tête, avec un coût de la vie annuel moyen à 114 010 dollars (+2% par rapport au classement de 2015). La hausse du coût des loyers new-yorkais est directement en cause. Il en est de même à Hong Kong, où vivre un an coûte désormais 100 984 dollars (+1% sur les 12 derniers mois).

Le classement des villes les plus chères du monde

Pour classer les plus grandes métropoles mondiales, Savills prend en compte les dépenses d'un particulier pour louer un appartement à l'année et pour travailler dans un bureau. Le total est ensuite exprimé en dollars américains pour permettre une comparaison internationale.
Le classement des villes les plus chères présente ainsi un trio de tête, New York, Hong Kong et Londres, relativement stable, année après année. En 2016, on retrouve ensuite la plupart des mégapoles internationales :
  • Tokyo prend la 4e place à 85 334 dollars par an de coût de la vie, dopé par un yen fort et des loyers en hausse ;
  • Paris, San Francisco, Singapour, Dubaï, Sydney et Los Angeles viennent ensuite compléter le top 10 des villes les plus chères du monde.

Trucs & Astuces

Si le classement de Savills s'appuie sur les prix des logements et bureaux dans chaque ville, d'autres classements tiennent compte également du coût de la vie quotidienne. C'est le cas notamment du palmarès d'ECA International des métropoles les plus chères pour les expatriés. Sur la base d'un panier de consommation, ce sont les villes suisses, Zürich, Genève, Berne et Bâle, qui arrivent en tête du classement, suivies de Luanda en Angola et Kinshasa au Congo. Viennent ensuite Shanghai, Pékin et Hong Kong, les mégapoles chinoises où vivre en tant qu'expatrié est cher.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant