Londres déconseille la Tunisie à ses ressortissants

le , mis à jour à 21:22
0

(Actualisé avec commentaires de Philip hammond et de l'agence Thomas Cook) LONDRES, 9 juillet (Reuters) - Le ministère britannique des Affaires étrangères a déconseillé jeudi à ses ressortissants de se rendre en Tunisie, sauf en cas de nécessité, en raison de la probabilité jugée élevée d'un nouvel attentat dans ce pays secoué il y a moins de deux semaines par une attaque sanglante. Le 26 juin dernier, un homme armé a ouvert le feu sur une plage de Sousse, une station balnéaire de la côte méditerranéenne, et tué 38 personnes, dont 30 touristes britanniques. Londres estime que les mesures prises depuis cette date par les autorités tunisiennes ne suffisent pas à garantir la sécurité des voyageurs, a déclaré le chef de la diplomatie britannique, Philip Hammond. "Une nouvelle attaque est hautement probable", a-t-il ajouté. Le Foreign office recommande par ailleurs aux voyageurs déjà présents sur place de quitter le pays et dit travailler avec différentes agences de voyage afin de rapatrier ses ressortissants. L'agence Thomas Cook a notamment fait savoir via un communiqué qu'elle préparait le retour par avions spécialement affrétés de 2.000 touristes britanniques et irlandais, actuellement en vacances dans ses établissements tunisiens. (Sarah Young; Simon Carraud pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant