Londres craint une invasion des Balkans

le
0
L'arrivée des Bulgares et des Roumains sur le marché du travail suscite des réactions passionnées au Royaume-Uni.

Correspondant à Londres

Ne venez pas chez nous: il pleut beaucoup et les salaires ne sont pas si généreux que ça. C'est le message de la campagne de pub imaginée par les services du gouvernement britannique pour tenter de décourager les candidats roumains et bulgares à l'immigration. La levée, à la fin de l'année, des restrictions d'accès au marché du travail dans toute l'Europe pour les ressortissants de ces deux pays, après sept ans de transition depuis leur entrée dans l'UE, suscite en Grande-Bretagne beaucoup d'inquiétude.

Faute de pouvoir agir concrètement contre la liberté de circulation ancrée dans les institutions européennes, le gouvernement de David Cameron en est réduit à essayer d'agir pour décourager les vocations. Dernière idée en date: il parle d'empêcher l'accès au service national de santé pendant un an aux nou...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant