Londres cible les avoirs de Moubarak

le
0
La Suisse a décidé vendredi de geler «avec effet immédiat» les avoirs que pourraient détenir dans la confédération le président égyptien et son entourage. Londres prône une action «concertée».

Dépossédé du pouvoir en Egypte, Hosni Moubarak pourrait bientôt l'être aussi de ses biens. A peine une demi-heure après l'annonce de la démission du Pharaon, soit à 17h30 ce vendredi, le gouvernement suisse a annoncé qu'il bloquait tous les fonds pouvant appartenir au président égyptien et à sa famille en Suisse. Le Conseil fédéral a publié une ordonnance en ce sens demandant aux banques suisses de rechercher et de geler les avoirs du clan Moubarak. D'après la Banque nationale suisse, fin 2009, les dépôts égyptiens sur les comptes en Suisse atteignaient 3,6 milliards de francs suisses (2,27 milliards d'euros).

«Le président Hosni Moubarak a démissionné aujourd'hui, après des semaines de manifestations de masse. Le Conseil fédéral a pris acte de cette évolution de la situation», peut-on lire dans ce texte. Les avoirs de Moubarak et de son entourage ont été bloqués «avec effet immédiat» et l'ordonnance est «valable trois ans», précise le Conseil féd

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant