Londres accorde des permis pour l'exploration de gaz de schiste

le
8
LA GRANDE-BRETAGNE OCTROIE DE NOUVEAUX PERMIS POUR L'EXPLORATION DE GAZ DE SCHISTE
LA GRANDE-BRETAGNE OCTROIE DE NOUVEAUX PERMIS POUR L'EXPLORATION DE GAZ DE SCHISTE

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique a annoncé mardi l'octroi d'une série de nouveaux permis d'exploration de gaz de schiste, une première en sept ans, au bénéfice, entre autres, du groupe français Engie et du britannique IGas.

Au total, les 27 sites d'exploration conventionnelle et de gaz de schiste proposés ont suscité 95 dossiers de candidature émanant de 47 entreprises, a précisé Londres.

Les licences correspondantes seront formellement attribuées à l'issue de nouvelles évaluations sur une deuxième liste de 132 sites qui pourraient être proposés d'ici la fin de l'année.

Les groupes britanniques Egdon Resources et Cuadrilla Resources, ainsi que le suisse Ineos ont également reçu des permis d'exploration.

Le sous-sol du Royaume-Uni abriterait d'importantes réserves de gaz de schiste.

Le gouvernement conservateur de David Cameron est favorable à leur exploitation afin de réduire la dépendance énergétique consécutive au déclin de la production d'hydrocarbures en mer du Nord mais cette politique se heurte à l'opposition des populations locales et des associations écologistes.

Les conséquences potentielles de la fracturation hydraulique sur l'environnement ont conduit d'autres pays européens, dont la France et l'Allemagne, à interdire cette technique d'exploration et d'exploitation du gaz de schiste.

Après le rejet par les autorités locales de deux demandes d'autorisation de projets de fracturation hydraulique en juin dans le nord-ouest de l'Angleterre, le gouvernement a modifié la semaine dernière la procédure de validation de ces permis.

(Karolin Schaps, Susanna Twidale et Simon Falush; Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5579611 le mardi 18 aout 2015 à 22:10

    à d.e.s.t: on a du oublier de vous faire les noeuds, non?

  • Cambio17 le mardi 18 aout 2015 à 19:42

    C'est beau à 5 mois du forum mondial COP21 ! Les gens en 2100 se ficheront de nous !

  • paspil le mardi 18 aout 2015 à 18:26

    petite erreur on trouve surtout de l' arsenic ... 20 communes concernées soit 10 000 habitants ...

  • paspil le mardi 18 aout 2015 à 18:20

    des mines de Salsignes , il ne reste que le cyanure dans la terre et d'autres petites choses ... pour ceux qui habitent plus bas , pas de potager ... un bon conseil : ne mettez pas vos pieds dans l'eau ...

  • d.e.s.t. le mardi 18 aout 2015 à 17:56

    Nous, on garde nos gaz de schiste et notre million de fonctionnaires excédentaires: c'est ça le socialisme "flamboyant" depuis Mitterrand-la-faillite-et-la-francisque!!

  • dotcom1 le mardi 18 aout 2015 à 17:55

    Bizarrement, plus personne ne parle des forages aux Etats-Unis. Pourtant on promettait l'apocalpyse à ceux qui habitait à proximité de ces zones de fracturation. Où sont les victimes, les paysages ravagés?

  • M4536974 le mardi 18 aout 2015 à 17:55

    Entre SHELL qui fore dans le grand nord et Londres qui autorise le gaz de Schiste: la COP21 va ne servir à rien, parce qu'au final: TOUT LE MONDE SE FOUT DU CLIMAT!!!!!!!!

  • JUFRABRE le mardi 18 aout 2015 à 17:52

    Grand bien leur fasse !!