Loïc Korval suspendu pour les Jeux Olympiques

le
0

Tête d’affiche française chez les -66kg, Loïc Korval sera dans l’incapacité d’aller aux Jeux Olympiques de Rio en raison d’une suspension suite à trois contrôles antidopage manqués, mais il lui reste une infime chance d’échapper à cette suspension.

Loïc Korval va regretter d’avoir manqué à trois reprises un contrôle antidopage. Le judoka français va manquer les prochains Jeux Olympiques suite à une suspension décidée par l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) ce jeudi. « Le Collège de l'AFLD a conclu que le sportif en cause devra s'abstenir de toute participation aux manifestations organisées par sa Fédération d'appartenance pour une période de six mois et treize jours à compter de la date à laquelle il recevra notification de l'arrêt du Conseil d'État du 15 avril 2016 », a confirmé l’AFLD dans un communiqué publié ce jeudi. Une suspension qui inclut donc les dates des prochains Jeux Olympiques, programmés en août prochain à Rio. Les faits qui sont incriminés à Loïc Korval remontent à une période allant du 18 septembre 2013 au 21 août 2014 et lui avaient valu initialement une suspension de deux ans. Un recours devant le Conseil d’Etat lui avait permis d’obtenir une réduction de la durée de cette suspension à une seule année. Mais tous les espoirs ne sont pas réellement vains pour Loïc Korval dans l’espoir de participer en août prochain aux Jeux Olympiques de Rio. En effet, s’il obtient du Conseil d’Etat une levée de la suspension à l’issue d’un nouveau recours, il pourra décrocher un billet automatique pour le tournoi olympique des moins de 66kg s’il parvient à se maintenir parmi les 22 meilleurs judokas de sa catégorie.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant