Loi Travail : Valls va recevoir les organisations de jeunesse vendredi

le , mis à jour à 12:21
4
Loi Travail : Valls va recevoir les organisations de jeunesse vendredi
Loi Travail : Valls va recevoir les organisations de jeunesse vendredi

Manuel Valls « va recevoir les organisations de jeunesse assez rapidement » dans les « prochains jours », annonce ce jeudi sur France 2 la ministre de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem, au lendemain des manifestations contre le projet de loi de réforme du travail. La rencontre aura lieu à Matignon demain vendredi, a confirmé l'Unef. « Nous dirons à Matignon ce que nous avons dit dans la rue : retrait et contre-propositions », a assuré sur Twitter le président du syndicat étudiant, William Martinet.

« C'est une mobilisation sérieuse, qu'il faut écouter, et le gouvernement est complètement dans le dialogue depuis le début de la semaine », a ajouté l'ancienne porte-parole du gouvernement. Si elle a reconnu la mobilisation de « dizaine de milliers » de lycéens et d'étudiants, Najat Vallaud-Belkacem a semblé y voir « les aléas » lorsqu'un texte est « dévoilé dans la presse » alors qu'il n'était « pas encore arbitré ».

Mercredi, les organisations étudiantes s'étaient plaintes de ne pas être reçues par le Premier ministre dans le cadre des consultations sur la loi Travail entamées lundi. « On a un gouvernement qui parle de jeunes et de concertation mais qui ne reçoit pas les organisations étudiantes et qui n'écoute pas leurs revendications », jugeait ainsi, sur BFM TV, Martin Bontemps, vice-président de l'Unef. C'est selon lui « un vrai manque de respect de la part de ce gouvernement qui explique que les craintes des jeunes sont absurdes ».

« Ce texte n'est pas un texte qui fait des jeunes une catégorie à part qui ferait d'eux des salariés moins bien traités », a insisté la ministre ce matin. «Le gouvernement a la volonté d'être à l'écoute, de répondre aux inquiétudes, de leur démontrer en quoi les mesures (de la réforme du code du Travail) sont destinées à sortir les jeunes de l'ornière » alors que le marché du travail « dysfonctionne » en excluant les jeunes. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 12 mois

    Les organisations de jeunesse, présidée pour l'une par un atta.rdé de 27 ans... Un intellectuel de gauche dans toute sa splendeur... J'aimerai savoir ce qu'ils connaissent de l'entreprise... Et on négocie avec de pareils rétrogrades

  • newwin il y a 12 mois

    ONT peur de la jeunesse mdr

  • M898407 il y a 12 mois

    Valls a vraiment du temps à perdre ! Quel est l'intérêt de recevoir un étudiant attardé (27 ans) et paresseux (licence) qui représente moins de 10% des étudiants en France ? Quelle gabegie et quel manque d'autorité....

  • JOG58 il y a 12 mois

    De quoi je mêle.....