Loi Travail : Valls lâche du lest sans convaincre FO ni la CGT, 49.3 en vue

le , mis à jour à 23:49
6

Opération déminage pour le gouvernement ce mercredi. Près de quatre mois après le début du mouvement social contre le projet de loi Travail, il a présenté des amendements pour «réaffirmer» le rôle de la branche, fil rouge de la contestation. A Matignon, Manuel Valls et sa ministre du Travail Myriam El Khomri ont entamé une série de rencontres avec les partenaires sociaux, dont la CFDT, la CGT et FO, pour leur détailler ces modifications.

 

«Dans les cas où la loi ne prévoit pas la primauté de l'accord d'entreprise», c'est à dire tout ce qui ne relève pas du très contesté article 2 du projet de loi, «nous souhaitons qu'au sein de chaque branche, employeurs et syndicats négocient pour définir les thèmes sur lesquels un accord d'entreprise ne pourra pas déroger à l'accord de branche», a expliqué Myriam El Khomri dans une interview au Monde.

 

Des progrès insuffisants pour FO

 

Cette tentative de sortie de crise est inspirée d'une proposition de la CFDT de son secrétaire général Laurent Berger. Le principal soutien syndical de la loi Travail, qui conditionne son soutien au texte à un article 2 inchangé, s'est dit «satisfait», en sortant de Matignon, que «le coeur du texte ne soit pas touché». Le président de la CFTC Philippe Louis a lui aussi fait part de sa satisfaction.

 

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, a estimé que les amendements du gouvernement sur le projet de loi travail étaient un «progrès», mais «pas suffisants pour une sortie par le haut», mercredi à son arrivée à Matignon. «Il y a un point qui évolue c'est sur la branche, sauf que l'article 2, il ne bouge pas» dans les propositions d'amendements du gouvernement. «Ce n'est pas la fin du mouvement», a assuré Jean-Claude Mailly, qui a déploré le «blocage du Premier ministre».

 

L'exécutif ne bouge pas sur l'article 2

 

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • albert__ il y a 11 mois

    Même en baissant leur pantalon, Bidochon et Roquet-belles-oreilles n'intéressent plus personne tant c'est devenu une habitude. On ne voit pas pourquoi les derniers staliniens de la planète ( avec les Nord Coréens) se gêneraient....

  • nayara10 il y a 11 mois

    Deux fois le 49.3 .C'est un vote démocratique des élus...

  • cyti8 il y a 11 mois

    A part utiliser son pouvoir de nuisance, la CGT ne sert à rien. Heureusement que les urnes parleront bientôt. La CGT se trompe en permanence. Elle avait même appeler à voter Hollande.

  • msoulie3 il y a 11 mois

    Ces messieurs discutent pour garder leur puissance de blocage et/ou de nuissance, hein le moustachu !!!!

  • msoulie3 il y a 11 mois

    Y-a-t-il un des syndicalistes qui connait un ou plusieurs des 4 millions de chomeurs ?

  • M8252219 il y a 11 mois

    Le gouvernement est à se déculotter devant le CGT et FO