Loi Travail : Valls demande à la CGT «de ne plus organiser de manifestations à Paris»

le , mis à jour à 12:51
8

Le Premier ministre s'est montré très remonté, ce mercredi matin, après les violences en marge de la manifestation contre la loi Travail mardi à Paris, qui ont notamment visé l'Hôpital Necker-enfants malades. 

 

Invité de France Inter, Manuel Valls fait d'abord un constat différent de celui des opposants. Selon lui, «il y a eu hier moins de manifestants qu'à l'occasion des autres rendez-vous». Une nouvelle fois, il s'affiche déterminé :  «on a le droit de manifester, d'exprimer son opposition à un texte de loi, mais le gouvernement ne changera pas un texte qui est déjà le résultat d'un compromis avec les syndicats réformistes».

 

«700 à 800 casseurs»

 

Manuel Valls s'en prend ensuite clairement à la CGT. «Ces manifestations ne peuvent plus durer ainsi, j'en appelle à la responsabilité de la CGT qui hier a manifestement été débordée», lâche-t-il. Sans en dire davantage, il répète plusieurs fois que  l'«attitude du service d'ordre de la CGT a été ambigue». Il estime notamment qu'il y a eu «absence de contrôle du syndicat sur leurs propres manifestants», parlant de «700 à 800 casseurs». 

Enfin, le Premier ministre, très fermement, «demande à la CGT de ne plus organiser ce type de manifestation à Paris». interrogé sur d'éventuelles interdictions de manifestation, le chef de gouvernement répond : «au cas par cas, car vous savez qu'on ne peut pas prononcer une interdiction générale, nous prendrons, nous, nos responsabilités». 

 

«Quand on n'arrive pas à assumer ses responsabilités on n'organise pas des manifestations qui peuvent dégénérer», a encore martelé Manuel Valls.

 

CGT : «un gouvernement aux abois»

La CGT lui a répondu dans la matinée : «comme il n'est pas de la responsabilité des supporters d'assurer la sécurité dans et autour des stades de l'euro de football, de la même façon il n'est pas de la responsabilité des manifestants ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 6 mois

    Les exactions perpétrées par les hooligans et les dégradations des casseurs dans les manifs sont des troubles à l'ordre public. Conclusion il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures. Si CHIENLIT 1er et son collaborateur veulent interdire les manifs, il faudra en faire de même avec l' Euro de foot !!!!

  • M8252219 il y a 6 mois

    Il est indispensable d'équiper les forces de polices de tasers La Police nationale, la Gendarmerie Nationale et la police municipale sont les seules en Europe à avoir doté ses pistolets d’une caméra dite TASERCAM11, permettant un enregistrement (image et son) dès la mise en fonction de l’appareil. portée 7.5 mètres immobilisation immédiate du casseur et preuve de ses méfaits.

  • phili646 il y a 6 mois

    2017 sera peut être le retour de la droite, voir de l'extrême droite, au pouvoir. les coups de pieds dans l'arrière train seront d'une autre ampleur. A bon entendeur !!!

  • mary2776 il y a 6 mois

    pauvre FRANCE gouvernée par des incompétents notoires 2017 exit

  • M2931816 il y a 6 mois

    Il faut faire payer la casse par les organisateurs CGT et FO .ça les calmera vite quand leurs caisses s'évaporeront à grande vitesse.

  • M9080875 il y a 6 mois

    Il suffit pourtant de retirer cette "loi travail" pour mettre fin aux manifestations, qui sont à la limite de la révolution ! Et pour cause !!! Le gouvernement à allumer un feu, il doit aussi pouvoir l'éteindre, sans renier une fois de plus sur nos droits. Car oui le droit de manifester est un DROIT, voir une OBLIGATION lorsque nos valeurs sont en danger ! Et encore plus fort si nos valeurs sont remise en cause par ceux qui sont sensé les défendre et non l'inverse !!!

  • M898407 il y a 6 mois

    Valls prévient d'une menace, mais que fait il pour réduire cette menace ? RIEN, comme d'hab ! Des discours stériles et un comportement d'enfant de choeur, voilà tout ce dont cet exécutif amateur se satisfait !!!

  • kurki il y a 6 mois

    Il ne faut pas demander, il faut INTERDIRE ! Mais cette génération ne sait plus ce qu'interdire veut dire !