Loi Travail : un millier de manifestants à Nantes, 7 interpellations

le , mis à jour à 21:23
4
Loi Travail : un millier de manifestants à Nantes, 7 interpellations
Loi Travail : un millier de manifestants à Nantes, 7 interpellations

Environ un millier de lycéens et étudiants, selon la police, manifestent mercredi après-midi dans le centre de Nantes contre la loi Travail. En marge de ce rassemblement organisé à l'appel de l'«Université de Nantes en lutte» et de la Coordination interlycéenne, quelque 200 personnes, très jeunes pour la plupart, ont détruit des vitrines de commerces en bord de Loire : banques, agences d'intérim et d'emploi, ainsi qu'un restaurant kebab, avant de se heurter aux forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes. Sept personnes ont été interpellées. Un groupe de manifestants a fait face aux policiers, fleurs à la main, scandant «la police avec nous» et criant «arrêtez de lancer des cailloux» aux plus jeunes. 

Les manifestants se sont ensuite dirigés vers l'île de Nantes, où des prises de parole étaient prévues. Le cortège s'est ébranlé vers 14h15 derrière une banderole «Loi travail. Précarité à perpétuité» et aux cris de «Résistance». Arrivant vers la préfecture de Loire-Atlantique, les manifestants ont scandé «Tout le monde déteste la police» ou encore «Rémi, Zyed, Bouna, on n'oublie pas». Le bâtiment administratif a été la cible de jets de projectiles et de peinture.

#nuitdebout Ca chauffe à Nantes aujourd'hui. https://t.co/L3pb2Xu4pq— Luc Peillon (@l_peillon) April 20, 2016

C'est très tendu sur l'île de #Nantes, les CRS ne laissent pas les manifestants retraverser pic.twitter.com/967CwEBGbW— FranceBleuLoireOcéan (@bleuloireocean) 20 avril 2016

Les affrontements semblent sans commune mesure avec ceux enregistrés lors de précédentes manifestations dans la capitale des Pays de la Loire. Il s'agit de la huitième manifestation à Nantes depuis le début du mouvement contre la loi El Khomri sur la réforme du droit du travail.

Ailleurs dans l'Ouest, à Rennes, entre 250 et 300 étudiants ont défilé à la mi-journée dans le centre-ville ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jbellet il y a 8 mois

    Il faut charger tous ceux qui manifestent avec le visage dissimulé dernière un foulard

  • M940878 il y a 8 mois

    ceux qui se cachent le visage direct la taule sans passer par la case simple réprimande

  • floalain il y a 8 mois

    Des jeunes manipulés par l’extrême gauche, mais les journalistes ne l'écriront pas, ce n'est pas politiquement correct.

  • lorant21 il y a 8 mois

    je croyais que c'était la Police qui détruisait. Nous aurait-on menti?