Loi Travail : tous les dépôts pétroliers ont été débloqués, sauf un en grève

le , mis à jour à 01:07
14

Tous les dépôts pétroliers qui étaient bloqués en France par des opposants au projet de loi Travail ont été libérés, à l'exception d'un seul en grève, selon un bilan établi par le secrétariat d'État aux Transports ce vendredi en début d'après-midi. En tout, 15 dépôts sur la centaine que compte le pays ont été débloqués sans incident par les forces de l'ordre.

 

QUESTION DU JOUR. Manuel Valls doit-il revoir l’article 2 de la loi Travail ?

 

La situation s'améliore donc sur le front des stations-service partout en France, même si le mouvement de contestation se maintient dans les sites pétroliers, six des huit raffineries du pays étaient toujours à l'arrêt ou au ralenti ce vendredi. Environ 20% des stations-service étaient encore en difficulté, mais «ça s'améliore partout, dans toutes les régions. Cela s'améliore fort dans le nord et il y a une bonne amélioration dans l'ouest. Il y a aussi une tendance à l'amélioration dans toutes les autres régions, y compris l'Ile-de-France», estime le secrétariat d'Etat.

 

Le plus gros dépôt pétrolier d'Ile-de-France reconduit la grève pour une semaine. Les salariés de Gargenville (Yvelines) ont reconduit la grève pour une semaine afin de réclamer le retrait de la loi Travail. Réunis à l'appel de l'intersyndicale en assemblée générale, les employés de l'établissement Total, en grève depuis le 17 mai, ont voté à 51% la poursuite de l'arrêt de travail. Une prochaine assemblée générale aura lieu le 3 juin pour décider de la suite du mouvement qui affecte cette structure comprenant la raffinerie de Grandpuits en Seine-et-Marne et le dépôt de Gargenville dans les Yvelines.

 

Terminaux pétroliers près de Marseille : la CGT appelle à la poursuite de la grève. La CGT de Fluxel, opérateur privé qui gère les terminaux pétroliers du Grand port maritime de Marseille (GPMM) à Fos-sur-Mer et Lavera (Bouches-du-Rhône), a appelé à la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM il y a 6 mois

    Ce que les syndicalistes n'aiment pas c'est le vote à bulletin secret (article 2), qui permet à la "majorité silencieuse" d'exprimer sa volonté. Selon eux le référendum est trop démocratique pour les salariés français.

  • b.renie il y a 6 mois

    Le plus gros dépôt pétrolier d'Ile-de-France reconduit la grève pour une semaine par un vote à 51%. Ce chiffre génère un doute sur la régularité du scrutin. Et puis même si il est honnête, les 49% qui veulent travailler doivent le pouvoir. Les forces de l'ordre doivent dont faire évacuer les lieux par les 51% pour que les autre puissent travailler.

  • paspil il y a 6 mois

    au moins Sarko avait revalorisé les retraites à la sncf pour mettre fin au blocage en France ...

  • dupon666 il y a 6 mois

    oui oui..c'est bien comme en 40...les allemands sont en train de gagner la WW3 avec leur armée d'ukrainiens et de migrants au rabais....faut avoir de la purée dans les yeux pour ne pas le voir

  • cletell3 il y a 6 mois

    il s'agissait de repousser le jugement de la chemise d'air france encore reculer hollande plus tu recule plus je t'enc..e

  • paulin17 il y a 6 mois

    Jolie "com" du gouvernement pour fair croire queca s'arrange: oui les depots sont débloqués mais dans certains 100% du personnel est en grève=> depot débloqué mais à l'arrêt d'où rien ne sort!! idem pour certaines raffineries.

  • gl060670 il y a 6 mois

    quel rapport cette loi vide et le statut fiscal des entrepreneurs ?

  • M2229244 il y a 6 mois

    Que fait l'armée face à nos libertés abolie par quelques "j'en veux toujours plus" ??Nous sommes en guerre comme en 1940, baillonnés forcés et contraint de subir.

  • paspil il y a 6 mois

    la loi travail c est plus une loi pour la baisse des salaires dans le privé ... et eviter que certains travailleurs soient des salariés ... mais plus des auto entrepreneurs ...

  • paspil il y a 6 mois

    au moins la loi va permettre de mettre l'ensemble du privé , au niveau du smic ....