Loi Travail : sourd au «cinéma» de Valls, Martinez maintient les manifs de jeudi

le
34
Loi Travail : sourd au «cinéma» de Valls, Martinez maintient les manifs de jeudi
Loi Travail : sourd au «cinéma» de Valls, Martinez maintient les manifs de jeudi

Philippe Martinez dit non à Manuel Valls. Le Premier ministre souhaitait que les organisations syndicales contestant la loi Travail, la CGT et FO en tête, annulent les manifestations prévues ce jeudi, en raison, notamment, des violences commises mardi dernier. « Une question de bon sens », clame-t-il dans le JDD, évoquant aussi l'Euro et le double meurtre de policiers à Magnanville.

 

« On maintient les journées d'action du 23 et du 28 juin, nous prolongeons la votation citoyenne dans les entreprises », a répondu le patron de la CGT ce dimanche matin lors du Grand Rendez-vous Europe 1 – Le Monde – iTélé, précisant tout de même un peu plus tard que la manifestation prévue demain lundi à Toulouse était annulée, « parce qu'il y a un match de football avec la Russie ».

 

« On veut faire porter aux syndicats des violences indépendantes de la mobilisation. On a condamné les violences à chaque fois », a-t-il justifié. Martinez a voulu retourner le problème :« Pourquoi des casseurs identifiés, qu'on voit chaque semaine, peuvent-ils continuer alors qu'il a suffi de deux jours pour arrêter les hooligans à Marseille ? Pourquoi ces casseurs, depuis quatre mois, continuent à casser avec ce que nous avons connu le 14 juin -qui est absolument scandaleux- de s'attaquer à un hôpital ? »

 

«Toutes les violences se font en dehors des cortèges syndicaux »

«Toutes les violences se font en dehors des cortèges syndicaux », a martelé le syndicaliste, balayant d'un trait les heurts directs entre cégétistes et policiers qui se sont produits mardi à Paris.

Et d'insister : « le service d'ordre de la CGT assure la protection à l'intérieur des cortèges. A l'extérieur, c'est du ressort de la police, donc du ministère de l'Intérieur et du préfet de police de Paris », accuse-t-il. « La police fait du bon boulot. Le problème, ce sont les ordres de non-intervention qui lui sont donnés », ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 6 mois

    Syndicats Français: Les vingt dernières années alors que le nombre d'adhérents ne cesse de diminuer le nombre de permanents est multiplié par 20 comme le financement (moins d'adhérents 20 fois plus d'argent) etc etc...

  • M7163258 il y a 6 mois

    Rapport Perruchot enterré sur l'argent des syndicats: en France les cotisations des membres ne couvrent que « 3 à 4% » de leurs budgets. Les ressources des syndicats de salariés atteignent ainsi 4 milliards d’euros par an, soit 3 à 4 fois les ressources des syndicats anglais ou allemands, qui ont pourtant 5 à 10 fois plus de membres.

  • bearnhar il y a 6 mois

    Oui, dans ce pays il faut impérativement supprimer tout versement d'argent public, à nombre de petits malins qui ont trop fait un très curieux usage de cet argent : partis poitiques, syndicats, presse, etc...Et qu'on ne vienne pas nous sortir le fallacieux prétexte de la démocratie, du pluralisme, quand on voit l'état actuel du fonctionnement de notre démocratie, pour faire pire faut faire très fort.

  • bearnhar il y a 6 mois

    Qu'il profite bien d'un état faible, sous la présidence duquel Necker enfants malades fait la mendicité pour faire réparer ses baies vitrées, pendant que les casseurs batifolent et ne sont jamais condamnés financièrement à rien. Ces amusements vont bientot cesser et si les politiques s'y refusent peut-etre que ce sera sous la contrainte. Bientot une autre population va monopoliser la rue, celle qui est majoritaire et largement.

  • bmw32000 il y a 6 mois

    http://www.lefigaro.fr/societes/2011/12/03/04015-20111203ARTFIG00002-l-argent-cache-des-syndicats.php

  • xk8r il y a 6 mois

    CRS défoulez vous !!!

  • fran.leb il y a 6 mois

    Coupons toutes les subventions à ces boulets ...profiteurs en tous genres qui ne défendent que leurs propres intérêts .

  • jean-648 il y a 6 mois

    En 2017 je craint plutôt la déroute de la CGT dans les élections syndicales. Seuls les im-bé-ciles ne changent pas d'avis (Chirac)

  • Castro31 il y a 6 mois

    Il est quasiment certain que Mélenchon aura plus de voix que le candidat PS, surtout si c'est Hollande ou Valls

  • Castro31 il y a 6 mois

    Je me demande même si le candidat PS aura autant de voix que Jacques Cheminade aux prochaines présidentielles, car les seules voix des 40 patrons du CAC 40 çà fait quand même pas beaucoup !?