Loi travail - Philippot : "Il faut retirer cette loi"

le , mis à jour à 00:09
0
Florian Philippot juge qu'avant de vouloir précariser le travailleur français, il faut créer de l'emploi, créer du carnet de commandes pour les petites entreprises.
Florian Philippot juge qu'avant de vouloir précariser le travailleur français, il faut créer de l'emploi, créer du carnet de commandes pour les petites entreprises.

À l'instar de la CGT ou de l'Unef, Florian Philippot, vice-président du Front national, s'est prononcé pour un retrait du projet de réforme du Code du travail. "Je pense qu'il faut retirer cette loi, qui n'est demandée par personne, ni les salariés qui seraient terriblement précarisés par cette loi, ni les petits patrons (...), qui demandent à avoir des carnets de commandes remplis."

Et de donner ses propres pistes de réformes : "Avant de vouloir précariser le travailleur français, il faut créer de l'emploi, créer du carnet de commandes pour les petites entreprises. Comment on fait ? Eh bien, on revoit le modèle économique, par exemple on abroge la directive détachement des travailleurs. Ça pourrait soulager le secteur agricole et le secteur du BTP." "Une première mesure, avant la loi El Khomri, ce serait de mettre en place un impôt progressif pour que les PME paient moins (...), mais les grands groupes qui ne paient pas d'impôts en France, eux, seraient obligés d'en payer."

Une humiliation pour Manuel Valls

Le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale Chritian Jacob a quant à lui fustigé les cafouillages de l'exécutif qui ont nui au projet. "S'il fallait se donner le temps de la concertation, pourquoi le gouvernement n'y a pas pensé il y a huit jours ? C'est un projet de loi qu'il (Manuel Valls) a porté de A à Z. Il avait annoncé (...) j'irai jusqu'au bout...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant