Loi Travail : passe d'armes sur Twitter entre Manuel Valls et «House of Cards»

le
0
Loi Travail : passe d'armes sur Twitter entre Manuel Valls et «House of Cards»
Loi Travail : passe d'armes sur Twitter entre Manuel Valls et «House of Cards»

Très critiquée à droite et parmi les frondeurs, l'utilisation de l'article 49-3 pour faire passer la loi Travail est aussi commentée par des personnalités politiques de premier plan à l'étranger. Même si celles-ci sont fictives... Manuel Valls a ainsi reçu ce mardi après-midi un message mi-admiratif mi-moqueur de la part de Frank Underwood, le personnage principal de la série TV «House of Cards», connu pour son cynisme et ses coups de billard à trois bandes.

«La démocratie, c'est tellement surfait #LoiTravil #49al3», a lancé sur Twitter le président américain interprété par Kevin Spacey au Premier ministre français, via le compte officiel de la série. Des mots déjà utilisés dans la série par Frank Underwood. Un peu moins de deux heures après avoir été publié, ce message était retweeté près de 9 000 fois !

@manuelvalls Democracy is so overrated. #LoiTravail #49al3 pic.twitter.com/yadC6ODoVO— House of Cards (@HouseofCards) 11 mai 2016

VIDEO. House of Cards : «La démocratie, c'est tellement surfait»

Manuel Valls n'a pas tardé à réagir.  Alors qu'il assistait à la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée, le Premier ministre a répondu en anglais et avec un smiley sur son compte Twitter. S'adressant à ce «chef Frank», il a repris une célèbre citation de l'ancien Premier ministre britannique Winston Churchill. La démocratie est le pire des régimes, à l'exception de tous les autres ;) Ne l'oublie jamais !» Ce tweet est accompagne d'une photo de Churchill faisant avec ses doigts le «V» de la victoire. 

Le chef du gouvernement français n'est pas le premier à se faire taquiner par l'équipe de «House of Cards». Le mois dernier, lorsque David Cameron avait été éclaboussé par le scandale des Panama Papers, la série s'était moqué d'un message du Premier ministre britannique tweeté en mai 2015. «J'estime simplement que si vous faîtes les choses de façon correcte, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant