Loi Travail : mobilisation en baisse ce mardi

le , mis à jour à 00:36
0

Le Premier ministre Manuel Valls a déclenché une deuxième fois l'arme constitutionnelle du 49-3 mardi pour forcer l'adoption du projet de loi travail à l'Assemblée, sur fond de fractures à gauche et d'une mobilisation sociale en recul pour la 12 journée d'action. Ils étaient 30.000 dans toute la France, selon les autorités, deux fois moins que lors de la manifestation précédente, le 28 juin.

 

Le recours au 49-3 a empêché tout débat sur le millier d'amendements déposés. «Violence au peuple», selon le chef de file des frondeurs PS Christian Paul.  Le projet de loi de la ministre du Travail Myriam El Khomri sera considéré comme adopté, sauf si une motion de censure, déposée dans les 24 heures, est votée par l'Assemblée.

 

La droite ne déposera pas de motion de censure, contrairement aux frondeurs et à l'extrême gauche, qui pourraient tenter de le faire, après avoir échoué à réunir les signatures pour en déposer une sur la première lecture du projet. 

>>> Revivez le déroulement de la journée de mardi et le débat à l'Assemblée >>>  

 

19h40. Douze interpellations à Paris en marge de la manifestation. C'est le nouveau chiffre avancé par la préfecture de police.

 

18h41. Les députés signataires de la motion, éjectés du PS ? 

#LoiTravail La direction du #PS a prévenu: en cas de #motiondecensure « de gauche », les députés soc signataires seraient exclus du PS

— Catherine Gasté (@catherinegaste) 5 juillet 2016

 

 

18h21. Sept interpellations à Paris, une en province, à 17h30. 

18h18. Environ 30.000 manifestants en France, annonce les autorités.108 rassemblements et défilés en province ont réuni 23.000 manifestants, précise Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur. 

 

VIDEO. Loi Travail : dans le cortège avec l’homme aux 1000 pancartes

 

18h13. Les manifestants nassés devant l'Assemblée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant