Loi travail : Manuel Valls, seul contre tous ?

le
0
Manuel Valls invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC / BFM TV.
Manuel Valls invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC / BFM TV.

Après avoir enfilé sa cape de pacificateur lors de son voyage en Israël, Manuel Valls, de retour en France, à revêtu son costume de réformateur. Dans ces deux entreprises, le Premier ministre semble être un héraut bien solitaire. Interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur les ondes de RMC jeudi matin, il est resté campé sur ses positions.

« Il n'y a que le président qui tient à cette loi »

Manuel Valls s'est tout de même dit ouvert au dialogue pour apporter encore « certaines modifications à la loi », sans préciser lesquelles, mais il est apparu inflexible sur la pomme de discorde, l'article 2 du texte. Cet article provoque la colère de la CGT car il donne la prééminence aux accords d'entreprise sur les accords de branche. Or, plus le conflit s'enlise, plus le Premier ministre, qui a construit son identité politique sur l'autorité, semble isolé par cette position de fermeté.

Jean-Jacques Bourdin lui a d'ailleurs rappelé que ni les Français, ni les parlementaires, ni les syndicats n'étaient favorables à cette loi, et que la mobilisation contre elle ne faiblissait pas. Mais Manuel Valls, qui a fait valoir sa légitimité institutionnelle et les bons chiffres du chômage, a expliqué qu'il défendait ce texte qui lui paraît « conforme à ses convictions » et « utile pour le pays ». « Il n'y a que le président qui tient à cette loi », nous expliquait pourtant un de ses...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant