Loi Travail : manifestations et incidents un peu partout

le , mis à jour à 18:36
2
Loi Travail : manifestations et incidents un peu partout
Loi Travail : manifestations et incidents un peu partout

A la veille du lancement de l'Euro de football, le gouvernement fustige la «pagaille» sociale qui règne en France. Doux euphémisme qui recouvre à la fois la grève à la SNCF, la menace de grève à Air France et des poubelles qui débordent à Paris et Marseille (Bouches-du-Rhône)... sans oublier les manifestations des opposants à la loi Travail qui ont multiplié depuis ce jeudi matin les blocages temporaires au marché international de Rungis (Val-de-Marne), au port de Lyon (Rhône), sur les voies ferrées à Annecy (Haute-Savoie), Toulouse (Haute-Garonne) et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), et sur le périphérique nantais (Loire-Atlantique). De nouvelles manifestations sont encore programmées dans de nombreuses villes, en attendant le défilé parisien du 14 juin.

 

 

#LoiTravail  voici notre49.3 blocage perih Nantes 9 juin pic.twitter.com/xWennCupJk

— sudptt4485 (@sudptt4485) 9 juin 2016

 

 

A Paris, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à l'appel de la CGT et de SUD-Rail pour défiler de la place d'Italie (13e arrondissement) en direction de Bercy (12e) afin d'y rejoindre les retraités, également appelés à battre le pavé pour leur pouvoir d'achat. «Grève générale jusqu'au retrait total» ou encore «Pepy, ta réforme quelle Khomri» pouvait-on lire sur les banderoles des manifestants, faisant aussi bien référence à la réforme du code du Travail qu'au conflit sur le temps de travail à la SNCF, dirigée par Guillaume Pepy. «C'est pour faire converger les luttes avec les cheminots et la Tiru», du nom de la société exploitante de l'usine d'incinération de déchets d'Ivry, bloquée depuis une dizaine de jours, a expliqué Benoît Martin, secrétaire général adjoint de l'Union départementale Paris de la CGT.

 

 

Paris manif 9 juin pic.twitter.com/vYpKrkoeXM

— la chouette (@la_chouet) 9 juin 2016

 

 

Quelques manifestants brandissaient des drapeaux du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • alc2855 il y a 6 mois

    Un peu partout mais surtout.... nulle part !

  • Berg690 il y a 6 mois

    Ça va mieux!