Loi Travail : le Medef appelle les entreprises lésées à porter plainte

le
52
Loi Travail : le Medef appelle les entreprises lésées à porter plainte
Loi Travail : le Medef appelle les entreprises lésées à porter plainte

Œil pour œil... Répliquant à la CGT, qui a annoncé qu'elle attaquerait Pierre Gattaz, président du Medef, pour diffamation, l'organisation patronale a appelé ce mardi les entreprises touchées par les blocages liés à la fronde contre la loi Travail à porter plainte pour «délit d'entrave à la liberté du travail». «Face à la persistance d'une démarche assumée et revendiquée de blocage de l'économie française, le Medef incite toutes les entreprises de France dont le fonctionnement est perturbé voire paralysé par ces blocages, à déposer plainte au titre de l'article 431-1 du Code pénal qui prévoit le délit d'entrave à la liberté du travail», indique l'organisation patronale dans un communiqué.

 

«Méthodes de voyous»

 

Le Medef précise avoir mis en place «une cellule de crise (...) prête à accompagner les entreprises souhaitant s'engager dans cette démarche». «On ne peut plus accepter les actions qui conduisent à bloquer l'économie, à empêcher nos salariés de se déplacer, à rajouter de la difficulté à la difficulté», estime Pierre Gattaz. «Ces méthodes de voyous ne sont plus acceptables», ajoute-t-il, réitérant des propos tenus lundi dans un entretien au «Monde», et contre lesquels la CGT a décidé mardi matin de porter plainte. Dans cet entretien, le patron du Medef dénonçait l'attitude de la CGT et appelait à «ne pas céder au chantage, aux violences, à l'intimidation, à la terreur», à des «minorités qui se comportent un peu comme des voyous, comme des terroristes».

 

Des réactions indignées

«C'est un appel à l'insurrection contre la CGT, en tout cas à des violences contre la CGT», a déclaré Philippe Martinez lors d'un déplacement à Fougères (Ille-et-Vilaine), ajoutant: «On en a déjà subi» évoquant «un militant de la CGT qui est entre la vie et la mort à Marseille».

 

Dénoncées par le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, et celui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM il y a 6 mois

    Mais oui, les dirigeants des entreprise privées et publiques, peuvent évaluer leurs pertes dues aux blocages, et réclamer les dommages devant les tribunaux. Qui dit que les syndicats sont "hors la loi" ?

  • Berg690 il y a 6 mois

    La cellule de crise risque d'être au chômage. Quel patron serait aussi puéril et benêt que Gattaz pour mettre un peu plus le souk dans son business?

  • seba.les il y a 6 mois

    Il faudrait s’intéresser à RADIAL, n'est ce pas Mr 1 million d'emplois ? Faites ce que je dis..

  • Berg690 il y a 6 mois

    La cellule de crise risque d'être au chômage. Quel patron serait aussi puéril que Gargamel pour mettre un peu plus le souk dans son business?

  • paulin17 il y a 6 mois

    Pkoi pas akelacca mais en general moi je demande ce que je veux...obtenir! Si j"ecris une loi pour licencier( c bien la patronat qui l'a écrite, plus personne n'en doute) c bien pour licencier! Ce qui est vendu c'est que c'est pour embaucher ( rappelez vous les radars, les PV et la securité routière...). mais avant d'embaucher qqun à temps partiels genre la GB, il y aura 2 millions de salaries fichus dehors car les carnets de commandes des boites sont vides.....

  • akelacca il y a 6 mois

    @paulin, le but de la loi n'est pas de licencier et si un salarié est licencier avec le passage de cette loi en motif oui les patrons pourrons être poursuivit aussi. Le but de la loi est de permettre d'adapter la loi à la réalité du terrain à la condition que tout le monde soit d'accord. Pas de licencier.

  • paulin17 il y a 6 mois

    Est ce que les salaries qui seront licenciés ( on se rappelle que c le but de la loi) GRACE à la loi travail pourront aussi porter plainte contre leurs patrons?

  • bearnhar il y a 6 mois

    Mais autant je n'accepte pas la fraude fiscale, de haut en bas, autant aussi j'exige que tout le monde participe au financement de notre système social, donc tout le monde doit payer l'impot, on ne peut plus tolérer que des citoyens aient des droits, et d'autres des devoirs, nous sommes tous dans le meme bateau et les exonérés de tout ça n'est plus tenable. Supprimer des tranches d'IR, ah que c'est facile, et au final combien reste t'il de gens pour porter la France à bout de bras ?

  • M7530382 il y a 6 mois

    le laxisme en haut et la répression en bas...je commence à comprendre la solution par le cloisonnement

  • bearnhar il y a 6 mois

    Moi c'est bon, je vois une chose, ceux qui sont visiblement pour remettre tout le système à plat, sont aussi majoritairement abstentionnistes, or la démocratie ça commence par les élections et au premier tour. La CGT est pour refaire le monde, et appelle à voter Hollande, bien vu. Ce sont ces gens qui doivent de remettre en question, moi ça va j'ai toujours voté et je ne me laisse pas dicter mon vote encore moins par un syndicat dont ça n'est pas le role !