Loi Travail-Le gouvernement prêt à des gestes pour les jeunes

le
2
    PARIS, 1er avril (Reuters) - Les organisations de jeunesse 
vont être reçues prochainement par le gouvernement pour examiner 
en particulier les questions de la précarité et de l'insertion 
professionnelle, en marge de l'examen de la loi Travail, a 
annoncé vendredi Manuel Valls. 
    Le Premier ministre a précisé qu'il conclurait ces 
consultations, menées par les ministres du Travail, de 
l'Education et de la Jeunesse, par une réunion "avant la 
mi-avril" avec tous les participants, à Matignon.  
    "Certaines organisations, même si elles sont opposées au 
projet de loi, ont formulé des propositions, je pense en 
particulier au syndicat étudiant Unef", a-t-il souligné lors 
d'un déplacement dans la région Centre-Val de Loire. 
    Jeudi, de nouvelles manifestations contre le projet de loi 
porté par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, ont 
rassemblé quelque 400.000 personnes selon la police et 1,2 
million selon la CGT, et donné lieu à des affrontements entre 
des jeunes et des membres de forces de l'ordre.       
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M169421 le vendredi 1 avr 2016 à 13:25

    Quel gvt minable.Je ne sais même plus quoi dire.C'est atterrant.

  • M5723741 le vendredi 1 avr 2016 à 13:21

    Pourquoi pas le smic et un statut de fonctionnaire en fac jusqu'à l'âge de 30 ans et la retraite garantie à 58 ans si 25 ans de travail ou de chômage. Ce serait bien non!!!