Loi Travail : le gouvernement génère un «climat de haine», selon Martinez

le , mis à jour à 01:08
35

Philippe Martinez en remet une couche. Le leader de la CGT a dénoncé ce vendredi le «climat de haine» distillé par le gouvernement et le patronat, après l'agression dont a été victime, selon lui, un manifestant la veille à Fos-sur-Mer dans les Bouches-du-Rhône.

«Écoutez les propos du Premier ministre, de tous les ministres, des patrons, comment ils qualifient ceux qui luttent et se battent, de preneurs d'otages, de voyous, de gens qui veulent paralyser la France», a déclaré le secrétaire général du premier syndicat français à Bobigny, lors d'un rassemblement de soutien aux salariés d'Air France jugés pour l'affaire de la «chemise arrachée» du DRH de la compagnie aérienne.

QUESTION DU JOUR. Manuel Valls doit-il revoir l’article 2 de la loi Travail ?

 

«On accuse les salariés qui se défendent»

«Plutôt que de répondre à la mobilisation et aux grèves qui durent depuis plus de trois mois et qui vont se prolonger la semaine prochaine, la semaine d'après et l'autre semaine encore si rien ne change, ils (...) utilisent des méthodes policières pour réprimer les manifestants, ils génèrent dans ce pays un climat de haine», a-t-il poursuivi.

Le leader syndical a dit avoir «une pensée» particulière pour ce «camarade des Bouches-du-Rhône qui était sur un barrage filtrant et qui a été renversé volontairement par une voiture». «Il est aujourd'hui entre la vie et la mort : voilà le résultat de ce climat de haine où on accuse les salariés qui se défendent de tous les maux», a-t-il vilipendé.

« Un licenciement, ça génère de la colère »

Jeudi, un manifestant contre la loi travail a été «sérieusement blessé» à Fos-sur-Mer après avoir été heurté par une voiture qui a forcé un barrage installé à l'appel de la CGT à un carrefour, selon une source policière. La victime, âgée de 51 ans, prise en charge par les pompiers, a été héliportée vers un hôpital voisin. Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye il y a 6 mois

    C'est légal un barrage filtrant?

  • dioptaze il y a 6 mois

    France devient dictature investir dans Bitcoin et se casser en Chine c'est plus libre chez les cocos...

  • 445566ZM il y a 6 mois

    Il faut vraiment avoir le niveau de syndicaliste cgt pour affirmer, comme le fait monsieur Joly que "les grévistes connaissent le boulot, pas les cadres des centrales nucléaires". Que fait l'Autorité de Sureté Nucléaire à Montrouge ?

  • j.sallio il y a 6 mois

    Le syndicalisme est une forme de parasitisme car ils n'ont que d'intérêts que de défendre leurs intérêts personnels. Nous devons recréer un courant ayant pour objectif de relancer des outils productifs, lesquels auront pour effet de redonner de l'embauche.Il faut arrêter de payer l'inactivité mais revenir sur une volonté d'entreprendre ou d'aide aux entreprises.

  • Orange91 il y a 6 mois

    Méthode de travail de ce syndicat à la SNCF. Quant un chef d'équipe souhaite faire une remarque ou tout simplement "faire travailler" son équipe... Impossible, le représentant CGT va directement faire pression en allant voir le chef d'atelier... Résultat, on demande au chef d'équipe d'être "cool"...

  • Orange91 il y a 6 mois

    La CGT est un syndicat aux méthodes ma fieuses, en s'attaquant aux personnes dans les entreprises, en exerçant des pressions pour recruter dans les entreprise. Quelques exemples : le syndicat du livre, les dockers (4500 euros pour 18h à Marseille), ou encore la RATP. .. Ce syndicat a toujours profité du manque de courage des politiques...

  • g.joly1 il y a 6 mois

    445566ZM : ils ne manipulent rien et assurent la sécurité des sites tout en étant en grève. Ce sont les cadres qui essaient de remettre les sites en route ou de traficoter les puissances. Dangereux ! Les grévistes connaissent le boulot, pas les cadres.

  • remimar3 il y a 6 mois

    On sent bien qu'il fait partie des déçus de l'élection présidentielle. Quand on se fait humilier régulièrement par un gouvernement supposé de gauche ça met les boules n'est-ce pas. Au moins avec un gouvernement de droite on sait à quoi s'attendre. Avec la gauche c'est la dure lutte au quotidien pour faire appliquer le programme pour lequel elle a été élue.

  • 445566ZM il y a 6 mois

    Les responsables des entreprises privées et publiques devraient chiffrer leur pertes provoquées par des blocages et les manifestations, et réclamer les dommages devant les tribunaux. Il y a certainement une justice.... Tous ensemble, tous ensemble...

  • 445566ZM il y a 6 mois

    C'est le sommet de la bêtise. Les syndicalistes cgt qui se permettent de manipuler la puissance des centrales nucléaires.... dites moi que cela n'est pas possible. La crédibilité des instances de contrôle de ces installations s'écroule, comme l'image de la France