Loi travail : la motion de censure débattue, nouvelles manifestations

le
0
L'hémicycle de l'Assemblée Nationale lors d'une question au gouvernement.
L'hémicycle de l'Assemblée Nationale lors d'une question au gouvernement.

Après l'échec de la motion de censure de la gauche, c'est au tour de la droite de présenter la sienne lors d'un débat à l'Assemblée nationale débat ce jeudi 12 mai dans l'après-midi. Si elle n'a quasi aucune chance d'être votée pour contrer le recours au 49.3 de Manuel Valls, le débat risque d'être particulièrement tendu.

Et il n'y a pas que dans l'hémicycle que la loi travail attisera les tensions, puisque plusieurs manifestations sont prévues dans toute la France. Sept syndicats opposés au projet de réforme du Code du travail, dont la CGT et F.O., ont en effet appelé à descendre dans la rue, tandis que les présidents des groupes LR et UDI, Christian Jacob et Philippe Vigier, défendront leur motion à 16 heures.

Recueillir 288 voix

Si cette motion n'est pas adoptée par les députés, le projet de loi sera alors considéré comme adopté en première lecture et poursuivra son parcours législatif au Sénat. En revanche, si elle passe, le gouvernement de Manuel Valls tombera. Ce scénario semble cependant peu plausible. Même si le Front de gauche (dix députés) votera avec la droite, le cumul de ses voix avec celles de LR, de l'UDI et du FN est loin de la majorité absolue de l'Assemblée, actuellement à 288. Seuls les suffrages favorables sont pris en compte pour une motion de censure.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant